Bore-out en Belgique : l’ennui au travail, 21% des travailleurs belges touchés

Actualité Bore-out Burn-out Travail
Publié le 16/04/24 par
Floriane Léonard

Le bore-out est souvent méconnu, mais tout aussi préoccupant que le burn-out. Contrairement au burn-out, qui résulte d’une surcharge de travail et de stress, le bore-out se manifeste par un ennui profond et un manque de stimulation au travail. Cela peut être dû à un manque de responsabilités significatives ou de reconnaissance professionnelle.

Les chiffres révélés

Selon une enquête réalisée par le prestataire RH Securex auprès de 1 552 travailleurs, environ 21% des travailleurs belges déclarent ressentir de l’ennui au travail, tandis que 5,6% présentent un risque élevé de bore-out (Securex, 2017).

Les conséquences du bore-out

Les conséquences du bore-out peuvent être sérieuses, allant de la perte de confiance en soi à des troubles anxieux ou dépressifs, sans oublier la baisse de productivité et l’augmentation de l’absentéisme. En plus de l’impact sur la santé mentale des individus, le bore-out entraîne des répercussions économiques pour les entreprises, telles qu’une baisse de l’efficacité et une détérioration du climat de travail.

Prévenir le bore-out

Pour prévenir le bore-out, les entreprises ont tout intérêt à favoriser un environnement de travail dynamique où les employés se sentent stimulés. Cela implique non seulement d’offrir des formations et des programmes de développement professionnel, mais aussi d’encourager une communication ouverte et transparente entre les membres de l’équipe et la direction. De plus, reconnaître et valoriser le travail des employés est un élément crucial pour renforcer leur engagement et leur motivation au sein de l’entreprise, contribuant ainsi à maintenir un environnement de travail positif et épanouissant.

Agir ensemble

En conclusion, la prévention du bore-out et la promotion du bien-être au travail nécessitent une approche proactive. En sensibilisant les entreprises et en adoptant des pratiques de gestion efficaces, nous pouvons réduire l’incidence du bore-out en Belgique et créer un environnement professionnel positif et épanouissant pour chacun.

Article révisé par le Comité la Rédac’ de PSYNAM


Bibliographie

Plus de 1 travailleur belge sur 5 s’ennuie parfois au travail. (2017). https://press.securex.be/plus-de-1-travailleur-belge-sur-5-sennuie-parfois-au-travail

Chtioui, A., Hechiche Salah, L. & Ben Othmane, S. (2022). Le bore-out ou l’épuisement professionnel par l’ennui : un corolaire à la souffrance au travail. @GRH, 44, 105-131. https://doi.org/10.3917/grh.044.0105

Pégard, F. (s. d.). Quelles sont les différences entre burn-out, bore-out et brown-out ? Futura. https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/skillz-sont-differences-burn-out-bore-out-brown-out-17227/#le-boreout

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Démystifier la santé mentale avec 4 chaines YouTube 
Anxiété Chaines YouTube Émotions Psychologie

Démystifier la santé mentale avec 4 chaines YouTube 

Floriane Léonard

Comment surmonter le syndrome de l’imposteur ?
Confiance en soi Travail

Comment surmonter le syndrome de l’imposteur ?

Floriane Léonard