POUR QUI ?

Pour les jeunes de moins de 18 ans (à partir du 1er juin 2020), pour les adultes (18-64 ans, déjà actuellement) et pour les personnes âgées de plus de 65 ans (à partir du 1er juin 2020).

Au départ le projet-pilote « Soins psychologiques de première ligne » est axé autour du public adulte et est phasé jusqu’au 31 décembre 2021.

Depuis le cadre de la crise COVID-19, le dispositif de remboursement des psychologues de première ligne est devenu accessible à toutes les tranches d’âges (moins de 18 ans et plus de 65 ans). Cette modification est opérationnelle depuis le 1er juin 2020 et vient d’être prolongée jusqu’au 31 décembre 2021. Elle est réalisée en étroite collaboration entre le Réseau Santé Namur et le Réseau Santé Kirikou.

LES JEUNES (moins de 18 ans) > à partir du 1er juin

qui présentent des problématiques légères à modérées :

  • sentiment anxieux
  • problème d’humeur dépressive
  • problèmes de comportement externalisé (ex. opposition, impulsivité, agitation, consommation,…)
  • problèmes sociaux (isolement, difficulté interpersonnelle,…)

qui sont adressés par :

  • médecin généraliste
  • pédopsychiatre
  • pédiatre
  • médecin PSE/CPMS/ONE

LES ADULTES (18-64 ans)

qui présentent des problématiques légères à modérées :

  • sentiment anxieux
  • problèmes d’humeur dépressive
  • problèmes d’alcool

qui sont adressés par :

  • médecin généraliste
  • psychiatre
  • médecin du travail

LES AÎNÉS (plus de 65 ans) > à partir du 1er juin 2020

qui présentent des problématiques légères à modérées :

  • sentiment anxieux
  • problèmes d’humeur dépressive
  • Consommation problématique d’alcool
  • Consommation problématique de somnifères ou calmants

qui sont adressés par :

  • médecin généraliste
  • psychiatre
  • gériatre